Trauma and musculoskeletal disorders

15/05/2018

L’appareil locomoteur permet à l’être humain de se mouvoir, mais aussi de maintenir son corps, protéger ses organes et effectuer tous les gestes accompagnant sa vie ! Comme son dos, toutes les articulations de ses membres sont constamment sollicitées, et souvent sur-sollicitées au prix de douloureuses lésions.

Soumis aux chocs du quotidien, l’appareil locomoteur peut être mis à rude épreuve et subir des traumatismes au niveau des ligaments comme des entorses ou au niveau de l’os, comme des fractures. Ces accidents aigus guérissent spontanément et rapidement avec un traitement approprié, mais peuvent vulnérabiliser les articulations atteintes.

Traumatismes, inflammations et vieillissement

En effet, les antécédents de traumatismes, tout comme les contraintes plus discrètes mais répétées sur les articulations, dans un cadre sportif, de loisir ou professionnel peuvent favoriser l’apparition de microtraumatismes et d’inflammation des tendons et ligaments. Ils peuvent également s’ajouter au vieillissement de l’appareil locomoteur, exposant ainsi les articulations à des pathologies dégénératives, comme l’arthrose… qui peut elle-même induire des inflammations. Toutes douloureuses, ces lésions conduisent à une réduction de la mobilité et des activités quotidiennes, qui à son tour peut raidir les articulations et affaiblir les muscles… Les causes et conséquences des douleurs sont nombreuses !

Les troubles musculo–squelettiques (TMS) regroupent des affections atteignant les tissus mous (muscles, tendons, ligaments, nerfs) des articulations. Les TMS sont habituellement liées aux activités professionnelles. Les parties du corps pouvant être atteintes sont notamment :

Quelles solutions ?

Toutes les pathologies mécaniques de l’appareil locomoteur devraient être traitées rapidement et avec soin pour éviter qu’elles ne s’aggravent et se surajoutent. Une prise en charge efficace permet de retrouver le bien-être, la mobilité, l’activité et le sourire !